Accès plus facile des francophones aux services de santé d’Eastern Health


(Read English version HERE)

Cet hiver, Eastern Health a lancé un nouveau projet pilote pour aider les patients francophones et leur famille à améliorer leur navigation et leur accès au réseau de la santé.

Le nouveau navigateur francophone du système de santé (NFSS) fournit aux patients des liens menant aux ressources disponibles, à de l’information et aux gens les plus aptes à les aider à améliorer leur santé et leur qualité de vie. Le poste est un projet pilote parrainé par le Réseau santé en français de Terre-Neuve-et-Labrador (RSFTNL) et Santé Canada, qui vise à bien servir une population croissante de milliers de personnes dont la langue officielle est le français à Terre-Neuve-et-Labrador.

Cette semaine, nous avons rencontré Lynn Miller, infirmière autorisée (IA) et nouveau navigateur francophone du système de santé d’Eastern Health pour en apprendre davantage sur elle et sur son nouveau rôle.

Cette semaine, nous avons rencontré Lynn Miller, infirmière autorisée (IA) et nouveau navigateur francophone du système de santé d’Eastern Health pour en apprendre davantage sur elle et sur son nouveau rôle.

Q. Parlez-nous un peu de vous.

Je suis née, j’ai grandi et j’ai fait mes études à St. John’s. J’ai appris le français à Saint-Pierre-et-Miquelon, et j’y ai vécu pendant quelques années.

Quand je suis revenue à Terre-Neuve-et-Labrador, je suis retournée à l’école et j’ai terminé ma formation d’infirmière à l’école des sciences infirmières de l’hôpital général Salvation Army Grace, où j’ai commencé à travailler tout de suite après avoir obtenu mon diplôme. Depuis plus de 30 ans maintenant, je poursuis une carrière comme infirmière autorisée dans divers services du réseau de santé d’Eastern Health.

Q. Quel est votre rôle actuel?

Récemment, j’ai accepté le poste de navigateur francophone du système de santé. Dans notre province, la population francophone augmente rapidement et je suis enchantée de constater qu’Eastern Health prend des mesures pour s’assurer que les meilleurs soins sont fournis à toute la population. Je crois qu’il ne devrait y avoir aucun obstacle limitant l’accès aux soins de santé et je trouve qu’il est très excitant de faire partie de ce projet!

 

En raison de la pandémie actuelle, il a été difficile de rencontrer tous les intervenants en personne. Cependant, j’ai été en mesure de les joindre au moyen de la technologie et de tenir des réunions dynamiques au moyen de ZOOM. Je suis étonnée de la quantité de travail que nous avons pu accomplir grâce à ces nouveaux moyens!

Pourquoi souhaitiez-vous devenir le navigateur des patients francophones?

Durant ma carrière, j’ai toujours fourni des services de navigation et un appui aux personnes de langue francophone au moment de leur admission à l’hôpital ou pour leur donner des consultations ou les accueillir en rendez-vous. En tant qu’infirmière, je sais quels problèmes peuvent se produire quand il y a des malentendus ou des incompréhensions et je pense que personne ne devrait être confronté à de telles situations. Nous devons faire tout notre possible pour aider les gens. C’est de cette façon que j’ai été habituée à traiter les gens.

À quoi ressemble votre travail au quotidien? Comment aidez-vous les patients à obtenir les soins dont ils ont besoin?

On dirige les gens vers moi par téléphone, par courriel ou en personne. Quand je parle aux patients et à leur famille, nous déterminons ensemble quels sont leurs besoins actuels et je les oriente vers la personne la plus apte à répondre à leurs besoins en matière de soins de santé.

Je rencontre aussi personnellement des clients qui peuvent avoir besoin d’aide pour remplir des formulaires et des documents.

Un grand nombre de personnes ne savent pas vers qui se tourner pour poser des questions. Avec mes nombreuses années d’expérience dans le domaine des soins de santé, je peux habituellement trouver quelqu’un du réseau de la santé qui pourra les orienter, trouver l’information appropriée ou le fournisseur de soins de santé qui saura répondre à leurs besoins. Plusieurs ressources en ligne sont disponibles et le Réseau santé en français TNL peut aussi offrir de l’aide et des ressources. Tous nos intervenants sont prêts à apporter leur aide.

Pouvez-nous nous faire part d’un moment spécial de votre carrière?

Il y a eu une foule de moments de toutes sortes, car j’ai travaillé dans de nombreux secteurs durant ma longue carrière. Bien des gens et bien des histoires m’ont touchée. Je vais vous parler de l’un de mes derniers souvenirs parmi les plus précieux.

Je travaillais dans les soins de longue durée où j’apportais du soutien à des personnes souffrant de démence, et c’est là que j’ai rencontré une belle dame âgée. Sa famille l’aimait beaucoup et la chérissait tendrement. Dès le premier jour, nous nous sommes bien aimées!

Elle m’accompagnait quand je faisais mes nombreuses tournées dans d’autres unités. Parfois, lorsque quelqu’un faisait de la musique, nous nous asseyions pendant un certain temps et elle chantait. Nous nous arrêtions à la petite chapelle avant de retourner à son unité.

Un jour, elle m’a demandé de but en blanc, « Est-ce que je vous connais depuis longtemps? » Je lui ai répondu : « Non, nous sommes de toutes nouvelles amies! » Elle a répondu : « Alors, pourquoi est-ce que je vous aime tant? » Je l’aimais tout autant! Elle occupait une place spéciale dans mon cœur. Ce travail m’a procuré de nombreux moments heureux, mais aussi des moments tristes et poignants.

Si vous pouviez jouer un autre rôle dans l’organisation pendant une journée, quel serait ce rôle? 

Si je pouvais passer une journée dans un autre rôle dans l’organisation, je choisirais une journée en soin pastoral. J’ai vu le sentiment de paix et de réconfort que les travailleurs en soin pastoral apportent aux gens. Leurs paroles de sagesse réconfortent un grand nombre de personnes aux prises avec le deuil et la perte d’être chers. De plus, les visites enjouées de ces travailleurs et le soutien qu’ils apportent durant leurs visites régulières dans les divers services de l’hôpital représentent une présence apaisante pour la plupart des gens.

Un dernier mot pour conclure?

Je crois qu’il n’y a rien de plus préoccupant pour les gens ayant besoin de soins de santé que le fait de ne pouvoir obtenir ces soins et de ne pas comprendre l’information qui leur est donnée. En particulier, lorsqu’ils doivent se rendre aux services d’urgence et être hospitalisés.

Bien souvent, il ne s’agit pas seulement d’une barrière linguistique, mais aussi d’un choc culturel. L’expérience m’a appris que le service de navigation francophone du système de santé aura un effet très positif pour la communauté francophone.

Comment les gens ont-ils accès à ce service?

Si vous-même ou des membres de votre famille parlez en français ou si vous préférez recevoir de l’information en français, vous n’avez qu’à communiquer avec le navigateur francophone du système de santé par courriel : navigation.franco@easternhealth.ca ou par téléphone : 709-699-2409.

Vous pouvez aussi visiter le site www.easternhealth.ca/FHSN pour obtenir plus de renseignements. ∎

This story was written by Lynn Miller, RN, Francophone health system navigator with Melisa Valverde, CHE, digital communications manager and member of Eastern Health’s diversity and inclusion committee.

 

One response to “Accès plus facile des francophones aux services de santé d’Eastern Health

  1. Pingback: Helping Francophones Access Health Services at Eastern Health | Eastern Health's StoryLine·

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s